Les catalogues d’objets du ciel profond

L’espace contient des centaines de milliers d’objets du ciel profond : amas d’étoiles, nébuleuses, galaxies, etc. Certains de ces objets ont un petit nom, comme la galaxie d’Andromède, la nébuleuse d’Orion, etc… mais il n’est pas facile de tous les identifier de cette manière. Plusieurs catalogues d’objets ont donc été créés afin de répertorier et référencer les objets célestes (autres qu’un astre isolé).

 

Catalogue de Messier
Amas globulaire M13
Amas globulaire M13 (Amas d’Hercule) Source : http://www.astropolis.fr/catalogue-Messier/articles/M13/astronomie-messier-M13.html

Le catalogue de Messier est certainement le plus connu des astronomes amateurs. Il fut créé par Charles Messier en 1774 pour sa première édition, qui ne contenait alors que 45 objets. Ils sont notés avec un « M » suivi d’un nombre correspondant à l’ordre chronologique de leur découverte. Le catalogue fut complété par deux nouvelles éditions portant le nombre d’objets à 68 puis 103. Le catalogue sera complété par quatre astronomes entre les années 1921 et 1966, portant le nombre total d’objets à 110.

 

 

 

Nébuleuse d'Orion M42
M42, nébuleuse d’Orion Source : https://fr.wikipedia.org/wiki/N%C3%A9buleuse_d%27Orion

Ce catalogue est très intéressant pour les français car tous les objets qu’il contient sont visibles depuis la France Métropolitaine, et relativement faciles à observer. Il fait également l’objet du « marathon de Messier », consistant à observer l’ensemble des objets, de M1 à M110, en une seule nuit. Ce marathon est possible lors de la deuxième quinzaine de mars, lorsque le soleil occupe une région du ciel ne contenant aucun objet du catalogue (entre les ascensions droites 21h40m et 23h20min).

 

 

New General Catalogue (NGC)
Nébuleuse de la bulle NGC7635
NGC7635, la nébuleuse de la Bulle Source : https://www.spacetelescope.org/images/heic1608a/

Egalement très connu des amateurs astronomes, le NGC fut publié par l’astronome irlandos-danois John Dreyer 1888. Il contient 7840 objets du ciel profond. Les références des objets commencent par « NGC » suivi d’un nombre de 1 à 4 chiffres. Ils sont classés par ordre croissant d’ascension droite. Ainsi, l’objet NGC1 a une ascension droite de 0h et, plus le numéro de NGC est grand, plus l’ascension droite augmente.

L’ensemble des objets Messiers sont également répertoriés dans le NGC.

 

 

 

 

 

Index Catalogue (IC)
Nébuleuse de la roue de secours IC5148
IC5148, nébuleuse de la roue de secours Source : https://en.wikipedia.org/wiki/IC_5148

John Dreyer poursuivit ses recherches après la publication du NGC. L’Index Catalogue, qui sert alors de complément au NGC, recense 5387 nouveaux objets découverts entre les années 1888 et 1907. Il porte le nombre d’objets recensés par John Dreyer à plus de 13 000 ! De quoi occuper les soirées astronomie…

 

 

 

 

 

 

 

Catalogue de Barnard

L’astronome américain Edward Emerson Barnard publia, en 1919, un catalogue regroupant des nébuleuses obscures. Ce catalogue fut enrichi tout au long de sa carrière, à la fin de laquelle 366 nébuleuses furent recensées. Les objets se nomment « M » suivi d’un numéro chronologique par ordre de découverte.

NB : les nébuleuses obscures sont de gigantesques nuages opaques qui finiront par s’effondrer sur eux-mêmes. Ils formeront alors des globules de Bok puis des étoiles (voir l’article sur la naissance des étoiles).

Une des nébuleuses obscures les plus connues est la nébuleuse B-33, portant le nom de « nébuleuse de la tête de cheval ».

Source : https://fr.wikipedia.org/wiki/N%C3%A9buleuse_de_la_T%C3%AAte_de_Cheval

 

Il existe une multitude d’autres catalogues, souvent spécialisés dans un type d’objets du ciel profond (galaxie, nébuleuse planétaire, amas ouvert, etc…). Ils peuvent contenir de quelques objets à plusieurs dizaines. Leur intérêt est cependant plus limité pour les astronomes amateurs.

 

N'hésitez pas à partager et à aimer !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *